Ce qu’il faut savoir avant d’acheter son scooter électrique

0

Dans les pays aussi peuplés que la France, il est de plus en plus difficile de se déplacer en ville en raison de la densité de la circulation. Beaucoup préfèrent donc laisser leur voiture à la maison et se rendre sur leur lieu de travail à pied ou en vélo. D’autres se tournent plutôt vers les engins à deux roues tels que les scooters ou les motos électriques. Voici les principales raisons qui justifient ce choix et les critères importants à prendre en compte lors de l’achat d’un engin de ce type.

Pourquoi opter pour un scooter électrique ?

Les avantages d’utiliser un scooter électrique sont nombreux et variés. Il y a le côté écologique, l’aspect pratique et celui économique, sans parler du fait que ce type d’engin est très facile à entretenir.

Un moyen de déplacement écologique

Contrairement au scooter thermique, le scooter électrique favorise une mobilité propre. Il émet peu de bruits et ne diffuse pas de gaz polluants ni de fumées. Il en va de même pour la moto électrique.

Ces engins sont toutefois alimentés par une batterie qui contient des produits chimiques dont le potentiel polluant est assez important. C’est pour cette raison que les lois européennes imposent le recyclage d’au moins 50% des composants des batteries au lithium et 65% de ceux des batteries au plomb.

Proposant de très intéressants modèles de scooters et de motos électriques, Go2Roues et les critères que nous présentons un peu plus bas aideront à mieux orienter ce choix en fonction des besoins.

Un véhicule très pratique

Les scooters électriques peuvent parcourir jusqu’à 100 km avec une seule charge complète (4 à 6 heures). Selon les statistiques de l’INSEE, la distance moyenne domicile-travail est de 8 km en France. De ce fait, ces véhicules sont tout à fait adaptés pour une utilisation quotidienne. De plus, leur vitesse est très satisfaisante. Certains modèles dépassent même la vitesse de 45 km/h.

Avec une telle vélocité, pas de risque d’être en retard au travail ou à un rendez-vous. En plus, ce véhicule est équipé d’un moteur électrique. La pleine puissance est donc disponible immédiatement au démarrage, ce qui n’est pas le cas du moteur thermique (qui a besoin d’un certain délai pour atteindre sa vitesse de croisière). Il faudra donc apprendre à maîtriser l’accélération et être vigilant sur la route.

Se déplacer économique

Une autre raison d’opter pour ce moyen de déplacement est le fait qu’il soit très économique. Alors que faire le plein du scooter à essence coûte environ 10 € pour une centaine de kilomètres, le coût de la recharge du scooter électrique est de 0,60 € pour la même distance.

Pour une utilisation quotidienne de 30 km, le conducteur d’un scooter à essence déboursera 80 € par mois, soit 960 € par an. En revanche, le propriétaire d’un scooter électrique ne dépensera que 3 € par mois, ce qui revient à 36 € par an. Il est donc clair que le scooter électrique est nettement plus avantageux.

Facile à entretenir

Pour ce qui est de l’entretien, les scooters électriques priment une fois encore sur les deux-roues thermiques. Étant donné que le moteur électrique est logé dans la roue arrière, il n’y a pas de chaîne ou de courroie à nettoyer. Il n’y a pas non plus de graissage ni de vidange à effectuer. De même, il n’y a pas de bougie à changer, pas de filtre à huile ni de filtre à air à remplacer.

Le moteur électrique ne comporte pas beaucoup de pièces mobiles comme c’est le cas chez le moteur thermique. Il est assez rare de le voir tomber en panne. La qualité de la batterie par contre varie d’un constructeur à un autre.

Comment choisir son scooter électrique ?

En raison du grand nombre de modèles de scooters électriques sur le marché, beaucoup de personnes ont du mal à faire un choix. Voici quelques points clés qui devraient guider tout acheteur dans son choix.

L’autonomie

En général, les données fournies par les constructeurs ne sont pas toujours en accord avec ce que l’on constate en pratique. En réalité, l’autonomie d’un scooter électrique est variable et dépend du poids du véhicule et de celui du conducteur, de la puissance du moteur, de la capacité de la batterie, du relief et d’autres facteurs. Comment alors déterminer l’autonomie réelle de l’engin ? Il suffit de minorer de 20% la valeur annoncée par le fabricant. De la sorte, on est certain d’obtenir des chiffres plus réalistes.

La puissance

Tout comme les scooters thermiques, les deux-roues électriques sont classés en deux catégories : 50 c.c. et 125 c.c. Les scooters électriques de la première catégorie (50 c.c. ou L1e) sont des engins dont la puissance maximale ne dépasse pas 4 kW et dont la vitesse n’excède pas les 45 km/h. La seconde catégorie (125 c.c. ou L3e) regroupe les véhicules dont la puissance est supérieure à 4 kW. Leur conduite nécessite d’avoir un permis de conduire A ou A1 (si la puissance ne dépasse pas 11 kW) et A ou A2 (si la puissance est comprise entre 11 et 35 kW).

La batterie

Ces dernières années, les batteries des scooters électriques ont considérablement évolué. La plupart des modèles récents sont équipés de modèles au Lithium, lesquelles sont légères et offrent une meilleure autonomie que les batteries au plomb. En moyenne, une batterie encaisse environ 600 cycles de charge avant de voir son autonomie baisser d’au moins 20%. En en prenant bien soin, tu pourras l’utiliser longtemps.

La garantie

La garantie d’un scooter électrique n’est pas vraiment différente de la garantie d’un scooter thermique. En général, les constructeurs offrent une garantie de 2 ans. En cas de panne ou de défaut, elle couvre la main-d’œuvre ainsi que les pièces à remplacer (y compris la batterie). Toutefois, les pièces d’usure (comme les pneus, les plaquettes, les ampoules, les roues, les mâchoires des freins et les axes) ne font pas partie de la garantie.

Acheter un scooter électrique : que retenir ?

Économique, pratique, écologique, facile à entretenir, les avantages du scooter électrique ne sont désormais plus à prouver. Cet engin représente une excellente alternative aux voitures dans un environnement urbain. Il permettra de circuler facilement en ville sans craindre les embouteillages de la route. Alors, à quand l’achat d’un scooter électrique ?

Share.

Leave A Reply

Powered by themekiller.com